• odilegendre

Guérir son enfant intérieur

Updated: Feb 14, 2019

Une notion « opérante »

À l'âge de la maturité, (qui ne correspond pas forcément un âge social déterminé même si la statistique sociologique le situe vers la quarantaine), dans ce que l'on nomme parfois « la seconde partie de vie », l'adulte (en devenir) peut éprouver le besoin de retrouver un lien avec lui-même, avec son enfant intérieur, et s'inscrire dans la vie d'une manière différente.

Travailler au lien avec son enfant intérieur est alors utilisé aussi dans une démarche psychothérapeutique, de certains courants de la Psychothérapie d'Inspiration Psychanalytique, (P.I.P. désigne une famille de soins psychiques), comme chez John Bradshaw ou Hal et Sidra Stone dans leur ouvrage Le Dialogue intérieur7.

Il est utilisé par exemple :

Chez les personnes souffrant de difficultés d'attachement (angoisse à s'attacher, attachement incontrôlable, relations faisant souffrir). L'attachement primitif mère-enfant serait le prototype des affinités, et plus généralement, des relations privilégiées de l'adulte par la suite. Il s'agit alors de réparer « le lien » et d'apaiser le patient dans son rapport au monde. Une fois le lien « douloureux » retravaillé, le patient ou la patiente peut alors quitter les relations pathogènes pour lui-même telles que : la boisson, la sexualité compulsive, le (la) conjoint(e) maltraitant(e), la suractivité professionnelle ou ménagère, la surintellectualisation ou la guerre idéologique pour la guerre idéologique.

Chez les personnes souffrant du syndrome de Peter Pan, défini et conceptualisé par le psychanalyste Dan Kiley. Il s'agit alors d'ouvrir le patient à la réalité du monde pour qu'il s'y inscrive. Il pourra alors tenir sa place.

Dans la préface à l’édition hébraïque de Psychologie et éducation de Jung, (1958) on souligne que la psychologie analytique a contribué à la connaissance :

des adultes qui souffrent encore d’infantilisme perturbant ;des relations complexes entre parents et enfants ;des enfants eux-mêmes.

La préface va encore plus loin :

« Les désordres psychiques des enfants sont généralement liés à la psychologie et aux attitudes des parents et des éducateurs et on propose que la plus importante question après l’éducation de l’enfant soit celle de l’éducation même de l’éducateur »8.


En hypnose, je propose de réanimer l'enfant intérieur, souvent laissé à l'abandon durant de nombreuses années, voire toute la vie de la personne. Réanimer son enfant intérieur c'est à dire le réveiller, lui dire qu'on ne l'a pas oublié, lui affirmer qu'il vit toujours avec nous dans le quotidien. Les blessures de l'enfance alors peuvent s'atténuer. Nous instaurons un dialogue entre la personne d'aujourd'hui et l'enfant. Le bébé qui vient de naître peut voir l'adulte avec ses propres yeux et réaliser le chemin qui a parcouru. Ils se retrouvent dans le moment présent là où il n'existe ni passé, ni futur. Ils reprennent un dialogue, une relation d'amour entre eux, ils peuvent jouer ensemble, se raconter leurs peurs, leurs espoirs déçus et ils peuvent se soutenir enfin comme deux alliés inséparables et ceci pour la vie. Ceci va changer le rapport que vous avez avec vous-même, vous allez réapprendre la sécurité et la confiance. Vous allez pouvoir réécrire le parcours de votre enfance pour un meilleur futur.



13 views

Cabinet Vitalitis 

Médecines alternatives

46, Avry-Bourg

Avry-Sur-Matran

Fribourg

 

Tél: 078 686 93 34

  • https://www.facebook.com/Le-Coeur-Qu
  • https://plus.google.com/u/0/11499146

© 2018 by Odile Gendre

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now